Et si à l’image de l’huitre nous fabriquions nos perles..

Chaque fois qu’un grain de sable s’immisce dans la coquille de l’huitre, comme elle sait qu’elle ne pourra plus s’en débarrasser, elle choisit de l’envelopper de nacre et de le polir, encore et encore, jusqu’à ce qu’il devienne une merveilleuse perle. Une huître qui n’a jamais été irritée par un grain de sable ne produit pas de perle, car la perle, c’est sa blessure cicatrisée. De même en est-il pour nous. Nous ne pouvons pas éliminer nos blessures mais nous pouvons choisir nous aussi d’utiliser nos ressources intérieures pour en faire les plus belles perles possibles afin que nos blessures ne soient jamais vaines. Nos blessures font partie de notre richesse et de notre unicité. Et à l’image de l’huitre qui doit s’ouvrir pour livrer toute la beauté de sa perle, nous aussi nous devons nous ouvrir aux autres pour partager notre trésor intérieur. Alors, la prochaine fois que vous vivrez une situation difficile, qu’il y aura un grain de sable dans l’engrenage de votre vie, plutôt que de réagir négativement, rappelez-vous que vous êtes en train de façonner une nouvelle perle!

Diane Gagnon – La solution est en vous

Share Button

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>